Articles récents

Le caporal Gérard Bruyère (FMR), décédé à Troteval

Originaire du quartier Saint-Édouard à Montréal, Gérard Bruyère s'engage en 1940 comme volontaire. Avec les Fusiliers Mont-Royal, il participe au raid de Dieppe et à la campagne de Normandie. Il perd la vie lors des combats de la ferme Troteval, en juillet 1944. Ce récit est présenté par un descendant de Jacqueline Bruyère.

La collection du militaria au Québec – Suite

« Comme il a été mentionné dans la première partie de cet article, la collection et la reconstitution militaire sont des activités sociales et récréatives pratiquées par plusieurs personnes et associations dans bon nombre de pays et le Québec n’y fait pas exception. Ceux qui pratiquent ces activités s’intéressent aux différentes époques militaires allant de celles de la colonisation jusqu’aux grands conflits du siècle dernier...»

À la mémoire d'Éric Giguère (1966-2021)

Collaborateur et ami de notre site, passionné de la Normandie

La bibliothèque

Suggestions de lecture

Dans la voûte

Quelques articles puisés au hasard

Nos grands dossiers

Les soldats de l’ombre

Certains militaires canadiens-français avaient commencé à lutter sur le sol français bien avant le Jour J. Envoyés en France plusieurs mois avant le jour de l’invasion pour servir en qualité d’instructeurs et d’aviseurs militaires auprès de la Résistance, ils avaient pratiquement tous été largués en parachute de nuit dans diverses parties de la France.

La triste fin de Jean-Paul Archambault.

"Quelques officiers canadiens-français, membres du SOE, ont servi en Asie derrière les lignes japonaises, après avoir fait de même en Europe. L’un d’eux, le capitaine Jean-Paul Archambault, y a même laissé la vie." Par Pierre Vennat.