Passchendaele 1917, 100 ans déjà !

Le 11 novembre de chaque année, les champs des deux côtés de la Porte de Ménin se couvrent de coquelicots en papier pour commémorer le sacrifice des nombreux soldats britanniques et d’autres pays du Commonwealth morts au champ d’honneur dans la Flandre, en Belgique,  lors de la troisième bataille d’Ypres qui eut lieu entre le 30 juillet et le 6 novembre 1917, aussi appelée la bataille de Passchendaele.

Charles « Chubby » Gavan Power, un véritable cursus honorum québécois

Le parcours de Charles « Chubby » Gavan Power est un véritable cursus honorum[1] québécois, parfaitement symbolique du passé militaire, politique et… sportif de Québec! De joueur de hockey professionnel à soldat, Power jouera un rôle de première ligne pendant les deux grandes Guerres qui secouent le 20e siècle.

Mon grand-père a accueilli le maréchal Joffre

Les amateurs de l’histoire de Montréal savent que le maréchal Joffre s’est arrêté à Montréal en mai 1917 pour inaugurer la Bibliothèque municipale de Montréal, le bel édifice de la rue Sherbrooke, en face du parc Lafontaine. Ce que l’on sait moins, c’est que c’est mon grand-père, le capitaine Raoul Vennat, qui l’accueillit à la tête d’un contingent de vétérans français.

Le lieutenant Paquin abat deux avions allemands

Ancien commandant de peloton des Fusiliers Mont-Royal, le lieutenant H. E. Paquin s’était joint au 22e Bataillon canadien-français lors du début de la Première Guerre mondiale puis avait rejoint les premières escadrilles aériennes au-dessus du front. Au début de juillet 1916, on apprenait qu'il avait abattu deux aéroplanes ennemis au-dessus des lignes.

Le cinéma québécois boude la Grande Guerre

Les deux guerres mondiales ont nourri, sous plusieurs angles, le cinéma. Mais pas au Québec. Une poignée de films québécois évoquent la Seconde Guerre mondiale. Et à ce jour, aucun film de fiction ne porte sur le conflit de 1914-1918 auquel des milliers de Québécois, souvent contre leur gré, ont participé. À l'occasion du 100e anniversaire du début de la Première Guerre mondiale et à l'approche du jour du Souvenir, La Presse se penche sur le sujet.

Claude Legault raconte la guerre de 14-18

En compagnie de Claude Legault, le narrateur de la série, revivez les moments marquants de la participation des Canadiens français à la Première Guerre mondiale. De l’enrôlement à l’Armistice, de la bataille de Courcelette aux émeutes de Québec, des soldats, des infirmières, des citoyens et leurs descendants livrent leurs témoignages, complétés par des analyses d’historiens.