L’héroïsme de l’arrière petit-fils de Louis-Joseph Papineau et le carnage de Festubert

Le 16 avril 1915, le Canada français pouvait s’enorgueillir de son premier héros de la Première Guerre mondiale et, hasard heureux, il s’agissait de nul autre que le lieutenant Talbot Papineau, arrière petit-fils du leader patriote de 1837, Louis-Joseph Papineau, qui se voyait octroyer la Croix militaire (Military Cross) britannique.
Canadiens à la bataille d’Ypres

Les Canadiens au front en 1915

Lorsque les Canadiens arrivèrent à Ypres le 15 avril 1915, ils occupèrent une tranchée qui avait été creusée parmi les cadavres lors de la première bataille d’Ypres de l’automne précédent et où pas moins de 200 000 hommes furent blessés. C’est dans cette tranchée nauséabonde, au milieu de cadavres en décomposition, que les Canadiens ont passé cinq jours.