La collection de livres de poche « Tempus » de l’éditeur Perrin possède un catalogue riche de quelques centaines de titres dont une soixantaine traitent de différents aspects des deux guerres mondiales. Présentation de deux nouveautés de la collection.

 

La Guerre secrète. 1. Origines des moyens spéciaux et premières victoires alliées, Anthony Cave Brown, Paris, Perrin, « coll. Tempus » no 426, 2012, 722 p.

Amateur d’histoire de l’espionnage, cet ouvrage fouillé vous passionnera assurément. Le journaliste et historien anglo-américain Anthony Cave Brown a reconstitué un fascinant puzzle qui révèle l’histoire des plus extraordinaires opérations de mystification de tous les temps. Ruses et intrigues, complots, attentats d’une folle témérité constituent la trame de cette tortueuse épopée qui permit la victoire des Alliés et l’anéantissement du IIIe Reich.

Livre fondateur pour la compréhension des services spéciaux paru en anglais en 1975, ce classique de l’histoire de l’espionnage durant la Seconde Guerre mondiale compte deux tomes : le premier s’intéresse aux origines des services spéciaux anglais, allemand ou américain et à leur action jusqu’en 1943; le second expose leur rôle du jour J à la chute du régime nazi.

À propos de La Guerre secrète, le général Marshall a écrit : « Le passionnant livre d’Anthony Cave Brown, par sa dimension, sa portée et son style, peut se comparer aux ouvrages historiques majeurs de ce siècle ». Le voici disponible en français à prix abordable.

 

Skorzeny. Chef des commandos de Hitler, Glenn B. Infield, Paris, Perrin, « coll. Tempus » no 436, 2012, 372 p.

La biographie d’un des principaux agents nazis, se lit comme un roman noir.

Après avoir combattu sur le front russe, Otto Skorzeny entre dans les services secrets. Hitler lui confie en 1943 la mission qui va le rendre célèbre : retrouver et libérer Mussolini qui vient d’être renversé.

L’opération spectaculaire qu’il monte lui vaut immédiatement la confiance illimitée du Führer. Mais son histoire ne s’arrête pas avec la guerre. Évadé en 1948 avec la bénédiction des Américains, il met sur pied l’organisation Odessa, qui s’emploie notamment à protéger les anciens SS.

Dès lors, on le retrouve en Argentine aux côtés de Juan et Evita Perón, en Égypte, structurant les forces militaires et policières de Nasser, ou encore entraînant les premiers commandos palestiniens destinés à détruire Israël. Première biographie de cet homme trouble au parcours sidérant.

Sébastien Vincent

Enseignant, historien et conférencier. Fondateur et éditeur du site "Le Québec et les guerres mondiales". Ses travaux portent sur le Canada, le Québec et la Seconde Guerre mondiale. Collaborateur au journal Le Devoir, il a publié Ils ont écrit la guerre (2010, Vlb éditeur) et Laissés dans l'ombre. Les Québécois engagés volontaires de la guerre 39-45 (2004, Vlb éditeur, finaliste aux Prix littéraires du Gouverneur général, 2005).
Sébastien Vincent