La sépulture de la famille Simard, au cimetière Notre-Dame-de-Belmont à Québec.

À l’occasion du 72e anniversaire de l’Appel du 18 juin du général de Gaulle, l’Association Québec-France (Seigneuries-La Capitale) portait hier une gerbe de fleurs sur la sépulture de Marthe Simard, fondatrice et présidente du Comité France libre de Québec en 1940.

Devenue la première parlementaire de France en octobre 1943, lorsqu’invitée par le général de Gaulle à siéger à l’Assemblée consultative provisoire d’Alger, Marthe Simard est décédée en 1993, à Québec. Elle est inhumée au cimetière Notre-Dame-de-Belmont et repose auprès de son second époux, le docteur André Simard, lui-même petit-fils de l’ancien premier ministre Félix-Gabriel Marchand.

La sépulture se trouve d’ailleurs dans le lot de la famille Marchand. On y retrouve aussi les parents d’André Simard, le docteur Arthur Simard et Ernestine Marchand (fille de l’ancien premier ministre), de même que sa soeur Madeleine.

André et Marthe Simard ont été faits chevaliers de la Légion d’honneur, en reconnaissance de leur participation au mouvement France libre pendant la Seconde Guerre mondiale. 

Un ouvrage récemment publié chez VLB éditeur permet d’en connaître plus à propos de l’action du couple Simard et de leur comité gaulliste à Québec pendant la guerre.

Marthe Simard lors du discours prononcé sur la terrasse Dufferin le 23 août 1944, à l’occasion de la Libération de Paris. Source : Le Soleil

Marthe Simard lors du discours prononcé sur la terrasse Dufferin le 23 août 1944, à l’occasion de la Libération de Paris.
Source : Le Soleil

Frédéric Smith

Frédéric Smith

Chargé de projets et historien au gouvernement du Québec. Conférencier, webmestre et éditeur adjoint du site Le Québec et les guerres mondiales. Il a publié La France appelle votre secours. Québec et la France libre, 1940-1945 (2012, Vlb éditeur), de même que trois autres ouvrages et plusieurs articles consacrés à divers aspects de l'histoire de la ville de Québec.
Frédéric Smith