François Pierre Dufault
Le Droit

PATRICK WOODBURY, ARCHIVES, LEDROIT

Les Canadiens d’origine italienne auront bientôt un endroit à Ottawa où consulter les archives d’un des passages les plus sombres de leur histoire 안녕이라고 말하지마. Le gouvernement de l’Ontario a effectué, mercredi, le dernier versement nécessaire à la construction d’une bibliothèque où seront compilés les documents sur l’internement de plus d’un demi-millier d’Italo-Canadiens durant la Seconde Guerre mondiale Download the Python web page.

Le petite bibliothèque sera adjacente au centre de soins de longue durée Villa Marconi, sur le chemin Baseline Download Gelburu. Il s’agit d’un projet «profondément significatif» aux yeux du ministre provincial Bob Chiarelli, lui-même d’origine italienne. Son propre parrain a été incarcéré par les autorités canadiennes en 1941, a-t-il rappelé lors d’un point de presse Download The Forest.

L’ambassadeur italien Andrea Meloni a indiqué que les archives publiques donneront aux générations présentes et futures une «meilleure compréhension» de l’internement des Italo-Canadiens qu’Ottawa soupçonnait à l’époque d’entretenir des liens avec le régime fasciste de Benito Mussolini, avec qui le Canada était en guerre 웹와치.

La contribution de l’Ontario s’élève à près de 245000$. Le gouvernement canadien avait déjà annoncé une participation équivalente, l’an dernier ermaster 다운로드. La communauté italienne s’est chargée d’amasser le dernier tiers du financement. La Ville d’Ottawa a quant à elle renoncé aux redevances d’immobilisation 노래방 인기차트 다운로드. La nouvelle bibliothèque doit ouvrir ses portes d’ici la fin décembre.

Plus de détails dans LeDroit du 24 mai ou sur ledroitsurmonordi.ca