Articles récents

Lectures d’automne: l’Allemagne et sa Wehrmacht

Très peu de périodes historiques ont été plus fouillées, analysées et commentées que celle de la Seconde Guerre mondiale. Depuis des décennies, une multitude d’historiens travaillent à en défricher la moindre parcelle. Malgré tout, des zones d’ombres subsistent. C’est à celles-ci que s’attaquèrent les auteurs de ces trois ouvrages.

La bibliothèque

Suggestions de lecture

Dans la voûte

Quelques articles puisés au hasard

Nos grands dossiers

La triste fin de Jean-Paul Archambault.

"Quelques officiers canadiens-français, membres du SOE, ont servi en Asie derrière les lignes japonaises, après avoir fait de même en Europe. L’un d’eux, le capitaine Jean-Paul Archambault, y a même laissé la vie." Par Pierre Vennat.

Le lieutenant Paquin abat deux avions allemands

Ancien commandant de peloton des Fusiliers Mont-Royal, le lieutenant H. E. Paquin s’était joint au 22e Bataillon canadien-français lors du début de la Première Guerre mondiale puis avait rejoint les premières escadrilles aériennes au-dessus du front. Au début de juillet 1916, on apprenait qu'il avait abattu deux aéroplanes ennemis au-dessus des lignes.