La cave du manège militaire de Beauport: la prison des «étrangers ennemis»

Le Soleil : "En entrant dans le modeste manège de 1375 mètres carrés, seule une plaque commémorative rappelle qu'il est devenu, peu après sa construction en 1914, le premier site d'emprisonnement permanent pour les «étrangers ennemis», essentiellement des ressortissants est-européens venus rebâtir leur vie chez nous."
Canadiens à la bataille d’Ypres

Les Canadiens au front en 1915

Lorsque les Canadiens arrivèrent à Ypres le 15 avril 1915, ils occupèrent une tranchée qui avait été creusée parmi les cadavres lors de la première bataille d’Ypres de l’automne précédent et où pas moins de 200 000 hommes furent blessés. C’est dans cette tranchée nauséabonde, au milieu de cadavres en décomposition, que les Canadiens ont passé cinq jours.